René Mbayen

René mbayen

Les premiers pas professionnels de René Mbayen

À la fin des années 60, il est stagiaire dans des grands groupes bancaires comme le Crédit du Nord. Pour la Société Nationale d'Investissement, René Mbayen (renembayen.blogs.nouvelobs.com) occupe les postes de sous-directeur, de Directeur des Études et des Opérations puis de Directeur des Opérations et du Contrôle. Au cours des années 70, au sein de la SNI, René Mbayen gravit très vite les étapes qui l'orientent vers des fonctions à responsabilité. La SNI, c'est une société camerounaise qui participe au capital des entreprises ayant de bonnes perspectives d'évolution.

René Mbayen, pour le développement de la vie sociale de son pays

L'entrepreneur est membre de HOLA MBAI, une association qui octroie des prêts pour des projets ruraux. L'entrepreneur est aussi planteur et propriétaire terrien, un homme de la terre. Des associations et des institutions caritatives qui viennent en aide aux enfants et aux handicapés bénéficient de l'appui de René Mbayen. Parallèlement à ses activités, il s’investit dans l’action sociale et soutient des organismes à but humanitaire. L’Ordre du Mérite camerounais et l’Ordre de la Valeur sont des distinctions dont René Mbayen a bénéficié grâce aux actions qu'il a accomplies pour son pays.

Le rôle de René Mbayen auprès de Consignation et Logistique du Golfe de Guinée SA

La Cameroon Shipping Lines SA est baptisée Consignation et Logistique du Golfe de Guinée SA en 1997. René Mbayen conserve son poste grâce aux actionnaires lors de la privatisation de la CAMSHIP en 1991. René Mbayen est recruté comme DG adjoint de la CAMSHIP en 1981.

René Mbayen, un acteur économique qui met en avant les avantages du Cameroun

Le charme et la beauté naturelle des paysages et la richesse culturelle du pays pourront séduire les touristes, d'après René Mbayen. Le tourisme est un secteur dans lequel l'entrepreneur voit des perspectives économiques importantes pour le pays. Depuis de nombreuses années, la République du Cameroun génère une bonne croissance. René Mbayen encourage les sociétés locales qui investissent dans les TIC étant donné que c’est un secteur qui crée des emplois.

Articles